Par les temps qui courent, les envies de reconversions professionnelles sont nombreuses, mais comment parvenir à se projeter dans l'avenir ? Et si vous en profitiez pour mieux connaître votre point de départ (vous-même) afin de mieux définir votre point d’arrivée (projet) ?

Reconversion professionnelle : pourquoi est-il essentiel de se projeter dans l’avenir en cette période d'incertitude?

S’orienter, se réorienter, évoluer professionnellement : tous ces changements impliquent une capacité à pouvoir se projeter dans un avenir meilleur ou tout du moins plaisant. Si je pars de chez moi, c’est pour aller quelque part, ce n’est pas pour faire 3 fois le tour du pâté de maison et revenir à mon point de départ (quoique, avec le confinement, plus rien ne m’étonne et je reste au moins dans le périmètre autorisé…).

Quand on n’a pas de but, il est très difficile de trouver une motivation à bouger, c’est pour cela que je demande toujours à mes clients qui veulent se reconvertir quel est leur objectif visé. Sans objectif précis, c’est la porte ouverte à la dispersion (voire à la dépression…).

Lors de mes séances de coaching, je constate régulièrement qu’un certain nombre de mes clients ont déjà du mal à se projeter en temps normal. Ils sont encore plus nombreux en cette période incertaine, ce qui est loin d’être étonnant.

Avenir professionnel

Personnes en reconversion : une difficulté amplifiée en période d'incertitude

Ne sachant pas combien de temps va durer le confinement, il est difficile de faire des projets (de rentrées financières, de dates de vacances…).

Comment parvenir alors à se projeter dans ce contexte si particulier, dont on ignore quand et quelle en sera l’issue ? Les questions habituellement fréquentes chez les personnes en reconversion professionnelle, sont encore plus nombreuses en ce moment :

  • "Est -ce le bon moment de partir alors que tant de personnes sont licenciées ou mises en chômage technique actuellement ?"
  • "J’avais le projet de me reconvertir dans le tourisme, la restauration, le milieu événementiel ou culturel…mais ce sont des secteurs gravement touchés, est-ce une idée toujours valable ?"

Gérer l’imprévisible dans un monde imprévisible se révèle donc une tâche ardue ! Comment faire alors quand l’envie de partir est plus forte que tout ?

reconversion incertaine

Vous avez envie de vous reconvertir : commençons par ce qu’il ne faut pas faire en cette période d'incertitude

N’allez pas tout plaquer sur un simple coup de tête car la prise de recul est absolument nécessaire, surtout en ce moment. Vous faire accompagner par un coach pour faire le point sur votre situation peut vous être d’une grande utilité. Celui-ci vous guidera dans l'élaboration de votre projet.

Ne laissez pas tomber non plus vos projets. Comme disait Héraclite « rien n’est permanent, sauf le changement », donc la situation incertaine que nous vivons actuellement ne doit pas vous faire abandonner toutes vos idées. Peut-être vous faudra-t-il les considérer sous un nouvel angle simplement.

« Rien n’est permanent, sauf le changement »

Vous reconvertir dans ce monde incertain : quelques pistes

Comme je le disais juste au-dessus, vous pouvez vous faire accompagner par un coach pour démarrer un travail d’introspection sur vous-même. Si la période n’est pas franchement propice à la projection dans une reconversion ou évolution de carrière, elle incite cependant à la réflexion. Je vous invite à reprendre contact avec ce qui vous anime, vos talents, vos valeurs, vos rêves d’enfance, vos besoins les plus essentiels…Autorisez-vous à vous chouchouter….

Acceptez de ne pas pouvoir vous projeter comme vous le voudriez pour le moment. Il y a des choses dans la vie que vous ne pourrez pas contrôler (la maladie, ce qui se passe dans le monde, ce que les autres disent, pensent…). Dans ce cas-là, il vous faudra lâcher prise. Et faire preuve de résilience. Déjà cela vous apaisera. Et vous pourrez ainsi vous focaliser sur ce qui dépend de vous (ce que vous décidez, ce que vous entendez, les efforts que vous faîtes…).

Bougez pour oxygéner votre cerveau et vos yeux qui sont de plus en plus soumis aux écrans. En plus, vous promener ou faire du sport vous permettra d’apaiser vos pensées parfois incessantes.

reconversion et rêve

Vous préparer à la reconversion dans ce monde incertain : partez à la découverte de vous-même

Travaillez sur vous-même pour être prêts à vous lancer quand l’avenir sera dégagé. Efforcez-vous de considérer cette période d’incertitude comme une chance de vous poser de bonnes questions. Dans mon parcours d’accompagnement avec l’Ikigaï par exemple, vous travaillerez d’abord sur la connaissance de vous-même pour avoir un point de départ stable, fiable et en cohérence avec votre personnalité. C’est une bonne base pour envisager une projection de vous dans un 2ème temps. Vous sentir centré sur vos vrais besoins vous permettra également d’échapper au stress, à la fatigue ou à l’ennui. Et cela vous donnera l’occasion de découvrir des métiers dans lesquels vous vous sentiriez utiles.

faire des choix

Vous reconvertir avec sérénité dans ce monde incertain : apprivoisez vos peurs

En matière de reconversion, la peur joue un double rôle, à la fois protecteur et freinant.

Elle peut d’un côté vous éviter de vous lancer trop vite dans un changement de job. Mais elle est également bloquante et peut vous amener à procrastiner.

Après avoir pris conscience de qui vous êtes, vos peurs en seront peut-être atténuées ou auront au contraire émergé au grand jour, et ce sera là le moment pour les balayer tout en douceur. Avoir peur est tout à fait légitime. Il faut juste vous demander de quoi vous auriez besoin pour minimiser cette peur. Je vous propose ce petit exercice pour vous aider à porter un nouveau regard sur votre peur face à l’imprévu et l’incertitude :

  1. Pensez à une situation que vous craignez plus que tout (par exemple « je vais être licencié »)
  2. Répondez à cette question : sur une échelle de 1 à 10, quelle est la probabilité pour que cela se produise ?
  3. Quel que soit le résultat, qu’est ce qui pourrait vous aider à surmonter l’événement ?
  4. Quelle est la 1ère action que vous allez mettre en place pour traverser de la meilleure façon possible cette situation qui pourrait arriver ? L’idée est de procéder par petites touches (le « kaizen »), action après action.

Anticiper de changer d’emploi avant d’être potentiellement licencié peut donc vous permettre de vous préparer tranquillement à cette éventualité et parer à l’imprévu. Vous serez ainsi acteur, et non plus victime de la situation. Une manière de reprendre confiance en l’avenir et ne pas vous laisser aller à la morosité.

Anticiper le changement

Et vous, avez-vous songé à vous reconvertir cette année ? Et où en êtes-vous ? Quelles difficultés rencontrez-vous ? Je serais ravie d'échanger avec vous sur ce sujet !