De multiples occasions de parler de ses atouts et de se présenter


Tout au long de notre vie, nous sommes régulièrement sollicités pour nous présenter et parler de nos aptitudes, de nos compétences, de nos capacités, nos points forts… de ce qui nous caractérise le mieux. Entretien d’embauche ou d’évaluation, défense de notre projet de reconversion professionnelle, recherche de partenaires ou de financiers, présentation de notre projet à nos proches ou conversation courante lancée par la simple question : "et niveau boulot, tu en es où ?" Autant de situations dans lesquelles nous cherchons à être convaincants. Ce type d'exercice ne s'improvise pas et nécessite une préparation, nous dit-on.

Se présenter, ça se prépare, tout le monde sait ça !
Oui, mais comment ?


Préparer sa présentation, ça n'a pas l'air très compliqué. Il suffit de s'y mettre, me direz-vous. Je ne sais pas si vous être comme moi, mais j'ai beaucoup de difficultés à m'y mettre, justement. Comment m'y prendre ? Comment et où trouver les idées, les arguments? En un mot : par quoi je commence ?

L’alphagramme est un exercice simple et ludique,


idéal pour débuter la préparation de votre présentation : il représente l’amorce d’une réflexion sur les caractéristiques qui constituent votre identité. A l’issue de cet exercice, vous serez en mesure de citer quelques-unes de vos capacités et de vos aptitudes, et de les illustrer par des exemples précis et concrets. D’un point de vue plus personnel, cet «arrêt sur images» vous permettra d’avoir une vision plus précise et plus concrète de ce que sont vos principales caractéristiques, de prendre véritablement conscience de certains de vos atouts.

Réalisation de l'exercice

  1. Tout d'abord, munissez-vous d'une feuille et d'un stylo (ou d'un crayon que vous pourrez gommer si nécessaire).Ecrivez les lettres de votre prénom et celles de votre nom verticalement, dans le premier quart gauche de votre feuille.
  2. A chaque lettre, faites correspondre un mot, un adjectif, un nom ou un verbe qui correspond à ce que vous percevez de vous. Ces mots devront représenter une aptitude ou une capacité, un trait que vous voudriez mettre en avant.
    Appliquez les règles de brainstorming C.Q.F.D. : C - pas de censure, Q - la quantité de mots est illimitée (à chaque lettre peuvent correspondre plusieurs mots), F - les mots farfelus sont les bienvenus (l'orthographe n'est pas primordiale, basez-vous sur les sonorités si ça ne "colle pas"), D - démultiplication (d'un mot peuvent en découler plusieurs).
  3. Illustrez chaque mot par un exemple de situation vécue, d’action effectuée. Vous utiliserez obligatoirement le pronom « je » dans les phrases que vous rédigerez.


Voici un exemple :



Pour tirer tous les fruits de cet exercice


Suivez les consignes suivantes :

  • Prenez le temps de trouver au moins un mot pour chaque lettre et une illustration pour chaque mot. Vous aurez d’autant plus d’éléments à intégrer dans votre discours et votre présentation sera d’autant plus étoffée.

  • Si vous calez sur une lettre ou un mot, aucune importance : passez au suivant. Et si vous calez toujours après plusieurs heures, faites une pause et reprenez plus tard ! L'important est d'utiliser toutes les lettres !

  • Ce petit exercice favorise l’émergence d’idées nouvelles.
    Si nous considérons que notre identité s’enrichit au gré des rencontres et des expériences que nous vivons, demandons-nous : la dernière fois où j’ai utilisé telle aptitude, c’était quand ? Quand ai-je mis en oeuvre telle compétence pour la dernière fois ? Qu’ai-je réussi, quel résultat ai-je atteint grâce à elle ? Quelles sont les situations qui montrent que j’ai telle qualité ? Dans quelles autres situations cette qualité pourrait-elle m'être utile ?


Se présenter en étant convaincants… car convaincus !


Trouver une réponse à ces questions favorise la structuration de votre pensée, donc du discours que vous tiendrez lorsque vous vous présenterez. Vous serez d’autant plus convaincant que vous vous exprimerez avec aisance et fluidité, que vous montrerez comment se traduisent vos compétences dans des situations professionnelles concrètes... que vous serez vous-même convaincus.

La force de l’alphagramme : sa simplicité et son caractère ludique


Activité souvent utilisée à des fins récréatives, il est ici détourné pour initier une réflexion qui a pour effet de clarifier et de structurer notre identité professionnelle telle que nous la ressentons.

Avec l’alphagramme, le mécanisme de réflexion sur soi est lancé. Libre à vous , si vous désirez aller plus loin dans le processus, de faire appel à un professionnel de l’accompagnement !

Et vous qui avez joué le jeu, l'alphagramme vous a-t-il permis de clarifier certaines choses ?

Si cet article vous a plu et que vous êtes intéressés par les thématiques de l'épanouissement au travail, de la reconversion professionnelle ou de l'entrepreneuriat, je vous invite à vous abonner à notre newsletter (en haut à droite de cette page) : vous recevrez ainsi tous les mois une sélection de nos meilleurs articles sur ces sujets.