Est-ce que cette phrase résonne pour vous ? « Je suis sûr(e) de vouloir changer de vie professionnelle, mais j’ai peur de me tromper, ou d’être à nouveau en échec ».

Tout changement crée une incertitude, c’est normal. La perception de celle-ci dépend de vos capacités à l’appréhender, de la prise de recul que vous avez sur la situation actuelle et à venir. La confiance, lors de cette phase de votre reconversion professionnelle, relève de champs différents : d’une part, être en confiance par rapport à vos possibilités, vos ressources, d’autre part, avoir confiance dans votre futur, votre réussite. La confiance intègre donc des éléments factuels et émotionnels, internes et externes.

La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n'aboutit – Eric Tabarly



Les conséquences de votre manque de confiance dans votre reconversion professionnelle

La personne qui tergiverse, hésite, se focalise sur ses difficultés et risques, et s’interdit (consciemment et/ou inconsciemment) de se projeter dans sa réussite. Elle n’est pas en confiance dans ses choix, doute des changements à entreprendre et de leurs répercussions sur sa vie personnelle et son entourage, donc n’a pas foi dans son projet de reconversion professionnelle. La maxime d’Eric Tabarly s’appuie sur la construction des pensées, des perceptions. Ainsi, l’individu confiant s’appuie sur un système de pensées, de croyances positives issues de ses expériences, son éducation, son environnement. Il verra le verre à moitié plein, sera enthousiaste, trouvera les ressources qui lui apporteront la conviction de sa réussite et construira un plan d’action dynamique et réaliste. Il sera dans une situation d’émotions positives et stimulantes, se mettra facilement en action et inspirera confiance aux partenaires de sa reconversion professionnelle.

Assurez la réussite de votre reconversion professionnelle

Et vous, éprouvez-vous le besoin d’élever le curseur de votre niveau de confiance en vous et dans votre projet de reconversion professionnelle? Il s’agit de re-créer une dynamique positive qui vous autorise à avancer. Selon l’adage «Motions make emotions », ce sont alors les actions concrètes qui vont re-construire la confiance perdue. Pour cela, je vous invite à répondre aux questions ci-dessous et visualiser votre reconversion professionnelle en accord avec vous-même.

1. Clarifiez votre objectif de reconversion professionnelle et vos ressentis

- Qu’est-ce que je veux vraiment, factuellement ?

- Mon projet est-il aligné sur ma mission de vie ? mes valeurs ?

- Est-ce que je parle de ma reconversion professionnelle avec passion ? Me fait-elle vibrer ?

Normalement, cette première étape doit déjà augmenter vos émotions positives et renforcer votre assurance dans votre réussite. Si ce n’est pas le cas, que vous ressentiez une anxiété sourde, une hésitation, c’est qu’il reste des résistances qui freinent votre cheminement. Un accompagnement par un coach professionnel vous y aidera.

2. Entretenez des émotions positives de confiance en vous

- Listez toutes vos qualités, compétences, ressources qui vous soutiendront tout au long de votre reconversion professionnelle ;

- Réfléchissez à toutes les raisons qui amènent votre entourage, vos collègues à vous faire confiance dans la vie.

- Inventoriez tous les arguments qui, selon vous, convaincront vos futurs partenaires, clients… à vous choisir.

Comment vous sentez-vous à présent ? Cet exercice doit vous amener à renforcer votre crédibilité et votre légitimité. Si le doute prédomine, il sera judicieux d’en trouver l’origine et mettre en place des actions qui restaureront votre propre croyance dans votre réussite.

3. Définissez votre reconversion professionnelle parfaite

-Quel sera votre environnement (lieu, conditions, type de structure, organisation…) de travail idéal ?

-Qui seront vos partenaires (collègues, clients, associés…) parfait ? Avec qui voulez-vous travailler et quels types de relations entretiendrez-vous ? Pouvez-vous les définir ?

-Quelles missions parfaites pour vous (contenu, responsabilités, autonomie, rémunération, régularité…), assurerez-vous ?

-A partir de quelle date ?

L’expression de vos idées est -elle évidente ? limpide ? cohérente ? Ce dernier exercice vous projette concrètement dans votre futur. Si tout va bien, celui-ci est excitant et la rédaction en est aisée. Dans le cas contraire, une difficulté à exprimer clairement le contenu révèle le besoin d’aller plus loin dans l’émergence d’une reconversion professionnelle qui vous convienne pleinement. Notre rôle de coach est de vous accompagner vers votre objectif.

Entretenez le moteur de votre reconversion professionnelle

La confiance est le moteur qui vous fera aboutir. Le fait de croire que vous pouvez réussir votre reconversion professionnelle, vous guide à entreprendre des actions, prendre des décisions, et procure des résultats qui vous surprendront vous-même. La confiance crée en vous un ressenti tellement favorable, une émotion positive si puissante, que votre énergie, votre conviction deviennent communicatifs et vous obtenez les soutiens et ressources dont vous avez besoin. En tant que coach, il m'importe de construire cette confiance tant en la personne elle-même que dans son projet de reconversion professionnelle.

Petit sondage : De 1 (moins bon) à 10 (maximum), quel est votre niveau de confiance actuel dans la réussite de votre reconversion professionnelle ? Qu’est ce qui bloque, vous soutient ?