On trouve tout un tas de formations pour préparer sa retraite : le nombre de points, calculer ses droits à la retraite, quels placements à réaliser, les assurances à prendre, les démarches à entamer…Mais qu’en est-il de trouver les réponses à la question suivante : que faire à la retraite ?

Préparer son départ à la retraite comme se prépare une reconversion avec le coaching

Lorsque j’ai démarré mon activité de coach, j’ai bien entendu réfléchi aux types de personnes que je souhaiterais accompagner, ou plutôt aux thématiques. Reconversion et orientation professionnelles sont arrivées en tête de liste. En numéro 3 sur le podium, les départs à la retraite. Je me suis laissée dire que je n’avais pas la légitimité pour cette marche du podium : pas assez de cheveux blancs…Et pourtant, je suis convaincue que ce ne sont pas les cheveux blancs qui comptent mais l’engagement dans l’accompagnement.

Alors me voici pour écrire cet article !

Le coaching est associé à la vie professionnelle. Mais qu’en est-il lorsque l’on quitte le monde de l’entreprise ? On construit son plan de carrière. Et pourquoi ne prendrait-on pas le temps de la réflexion pour savoir que faire à la retraite ?

Accueillir les changements

J’ai vu mes parents partir à la retraite, voire en pré-retraite. Ils ont bien entendu négocié avec soin leur départ. Mais aucune réflexion sur l’après…Et pourtant, que de changements !

-Un changement d’environnement : de retour chez soi toute la journée, nouveau lieu de vie pour certains, moins de contacts humains

-Un changement de rythme : fini le « métro-boulot-dodo »

-Un changement d’agenda : plus de réunions imposées, plus de rituels entre collègues…

Tous ces changements peuvent générer du mal-être, des pertes de repères, une quête de sens : à quoi je sers maintenant ?

Il est important de faire le point sur ce que l’on a aimé dans sa vie professionnelle, ce que l’on est content de quitter, et ce que l’on voudrait continuer à trouver après son départ à la retraite.

C’est en fait un projet de vie de retraité qu’il faut construire et c’est là où l’accompagnement trouve sa place pour aider à se poser les bonnes questions pour savoir que faire à la retraite.

Garder ses repères après un départ à la retraite grâce à ses valeurs

Un travail clé est à faire sur ses valeurs car ce sont elles qui nous permettent de garder le cap dans un environnement changeant.

Je vous propose de faire l’exercice suivant :

-Listez vos valeurs, celles qui sont importantes dans votre vie de tous les jours, là, maintenant, et plus uniquement dans votre vie professionnelle,

-Pour chaque valeur, identifiez concrètement ce que vous faites aujourd’hui pour satisfaire cette valeur, pour la nourrir dans votre vie actuelle

-Classez vos valeurs par ordre d’importance,

-Pour chaque valeur, sur une échelle de 0 à 10, évaluez de quelle façon vous vivez cette valeur (0 = pas du tout – 10 = pleinement)

-Pour les valeurs dont la note n’est pas satisfaisante pour vous, que pourriez-vous faire de plus ou de différent pour la satisfaire plus pleinement ? (activité, lecture, rencontre…)

Repérer ses besoins fondamentaux pour identifier que faire à la retraite

Les valeurs sont une expression de nos besoins, mais nous avons aussi d’autres besoins fondamentaux pour trouver notre équilibre.

Ceux qui viennent spontanément à l’esprit sont nos besoins physiques. Nos besoins physiques évoluent en fonction de notre rythme de vie. Et à la fois, un changement radical d’activité peut nuire à notre équilibre. Quelles activités souhaitez-vous faire afin de garder le bon rythme ? De la marche, de la gymnastique ? Renseignez-vous auprès de votre ville afin de consulter la liste des activités disponibles. Début septembre, de nombreuses municipalités organisent un forum des associations sportives, très utile pour faire un tour d’horizon de ce qui est à votre disposition.

Le deuxième type de besoin est de l’ordre de la vie sociale. Pour certains, le départ à la retraite est comme l’entrée dans le désert de la vie sociale : plus de collègues, plus de rencontres professionnelles, le vide relationnel.

Si l’échange, le partage font partie de vos valeurs, alors vous pouvez vous tourner vers le monde associatif, qu’il soit culturel, artistique, ludique, social. Vous pourrez trouver des informations sur le site francebenevolat.org ou encore via le réseau national des maisons d’associations (www.maisonsdesassociations.fr).

Pour un départ à la retraite à valeur ajoutée

Certaines associations sont orientées vers la transmission du savoir. Nos expériences sont uniques, qu’elles soient professionnelles ou non, et notre chemin de vie nous a enseigné des choses que nous pouvons mettre à disposition des autres.

La retraite peut donc aussi être un moment pour prendre le temps de transmettre :

-Transmettre le goût de la lecture en rejoignant l'association «Lire et faire lire», lancée en 1999 par Alexandre Jardin et Pascal Guénée, qui s'applique à développer le goût de la lecture chez les petits: «Le principe est simple, ça consiste à envoyer des retraités dans les écoles lire des histoires aux enfants». (www.lireetfairelire.org).

-Transmettre son goût de la langue française en donnant des cours de soutien à des élèves d’école primaire.

-Transmettre ses compétences professionnelles en aidant à la reprise d’entreprise en devenant tuteur via la CGPME (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises)

-Intégrer une pépinière d’entreprises pour accompagner les jeunes entrepreneurs (se renseigner auprès des Chambres de commerce et d’industrie),

-Rejoindre une association de soutien aux demandeurs d’emploi pour les aider dans leurs démarches.

Pour savoir que faire à la retraite, il est conseillé de se préparer en amont.

Il est possible de se rendre très utile lorsque l’on est retraité, tout en respectant ses aspirations bien sûr! Aucune obligation de recherche du surmenage !

J’encourage vivement chaque futur retraité à se poser et écrire son « projet de retraite ». Certains pourront le faire seuls, d’autres auront besoin d’être accompagnés. Le coach peut réaliser cet accompagnement, en toute bienveillance. Son rôle est d’aider la personne à trouver les réponses à ses questions pour écrire son projet et le mettre en œuvre.

Pour certains, ce sera de faire le tour du monde, d’autres de profiter de leurs proches, d’autres encore de s’investir dans le monde associatif…Bref, à chacun de trouver sa retraite !

Si vous souhaitez mener cette réflexion, je vous propose de vous accompagner et de mettre mon énergie au service de votre projet. Mon parti-pris est de vous permettre d’ouvrir le champ des possibles pour faire émerger des pistes d’activités qui satisferont vos besoins et vos valeurs.

Et vous ? Que faites-vous pour préparer votre retraite ?

Avez-vous des envies, des projets, des craintes ?

Dans l’attente de vous lire !

Isabelle