Que l’on soit salarié ou entrepreneur, ouvrier ou manager, le culte de la performance engendre pression, anxiété, stress et mal de vivre. Ce mal-être est d’ailleurs l’une des principales motivations qui pousse à la reconversion professionnelle

Mais quels principes ou règles mettre en place pour ne pas retomber dans ce cycle infernal toujours plus pervers et parfois destructeur…

Dans cet esprit, je vous propose ci-après un « guide de déontologie professionnelle » qui conduit à une saine performance, écologique et respectueuse de vous-même :

Fixer le cap

Se fixer des objectifs avec des règles et les respecter, tout en continuant de piloter à l’instinct pour laisser de la place à la créativité et aux bonnes surprises. Délimiter clairement sa route. D’un coté par le Nouveau Code de Procédure Pénale et de l’autre par son propre cadre de référence. Toute sortie du chemin balisé doit être mûrement réfléchi, justifier par la défense de valeurs fondamentales

Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va.


Etre son propre chef

Le chef n’est plus celui qui sait ni celui qui a le pouvoir légitime. C’est celui qui a la capacité à fédérer une équipe autour d’un projet, la capacité à imaginer des projets, à créer une équipe et à en valoriser toutes les différences.

Quelle que soit votre position professionnelle, développez cette capacité dans le périmètre de vos responsabilités.

Le pouvoir n’est rien, seul compte l’influence. Hérodote


Viser l’efficience

Arrêter de travailler pour 10, réfléchir pour 100. Savoir où est sa valeur ajoutée et se focaliser sur ce savoir faire. Et si tu veux gagner dix fois plus, rend toi dix fois plus utile.

Soyez gourmand quand les autres sont craintifs. Warren Buffet


Rester concentré

Ne vous polarisez pas sur les évidences, le diable se loge dans les détails. Restez calme, faites attention aux autres, ne laissez rien au hasard. Le stress est communicatif, comme l’enthousiasme et l’optimisme.

La carte n’est pas le territoire.


S’exprimer

On peut tout dire, même si tout n’est pas bon à dire, mais respectueusement, sans blesser, sans haine. Soyez factuel.

Dites toujours ce que vous avez à dire, y compris avec colère et passez à autre chose.

Dites ce que vous faîtes, faites ce que vous avez dit, comme ça personne ne vous reprochera ce que vous n’avez pas fait.


Maîtriser le temps

Le temps résous 80% des problèmes, mais qui maîtrise le temps maîtrise la crise. Refuser la pression, celui qui fixe le rythme est le maître de la situation.

L'homme doit être maître du temps, pas son esclave. Golda Meir


Fuir son ego

Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle. Prenez le temps d’analyser les choses avec objectivité, écoutez vos impressions et prenez votre décision !

Ne pas lier son égo à la position que l’on défend, on pourrait couler avec. Collins Powell


Oser

Parce que c’est impossible, on peut et on va le faire. N’écoutez pas vos peurs ni les autres, mais votre voie (voix), rien ne dois vous empêcher de prendre une bonne décision, même pas vous-même.

Parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.


Vivre

Il y a le travail et il y a la vie ! Quand on bosse comme un âne, on vit et on crève comme un âne... Le boulot n’est qu’une partie de la vie qui contribue à l’équilibre, mais n’est pas la vie.

Une carrière réussie est une chose merveilleuse mais on ne peut pas se blottir contre elle la nuit quand on a froid. Marilyn Monroe


Ce « code de conduite» est une synthèse des enseignements tirés du vécu professionnel de mon ami Thierry.F dont le parcours est par ailleurs, exemplaire à bien des titres. Qu’il soit ici remercié de ce partage d’expérience et de son amitié.

Qu'en pensez-vous ?