La communication est un enjeu de taille en entreprise. Qui dit travail, dit relations professionnelles et comme dans toute relation, la communication est essentielle. Comment bien communiquer au travail ? Et pourquoi bien communiquer au travail ?

Bien communiquer au travail : savoir écouter

Bien communiquer nécessite de savoir écouter. L'écoute est une compétence à développer et qui nécessite certaines conditions : sous stress, on a en effet tendance à s'emballer, à réagir plutôt que répondre, et la communication s'en voit affectée.

Ecouter s'apprend ! Et cela passe par le fait de se taire et d'accueillir la parole de l'autre, sans interrompre ni répondre. Une vraie discipline, quand on n'y est pas exercé.e mais une discipline qui apporte tant de bienfaits.

Pour nous aider à identifier notre niveau d'écoute, je vous propose de nous en référer à Will Schutz, fondateur de l'Elément Humain, qui distingue 6 niveaux d'écoute

0 "Je ne te remarque pas" > nous ignorons l'autre, souvent de manière inconsciente.

1 "Je ne veux pas t'écouter" > alors que notre interlocuteur nous parle, nous regardons notre portable ou avons le regard porté ailleurs.

2 "Tu as tort" > nous donnons tort à notre interlocuteur, la communication est, de fait, rompue.

3 "Tu devrais, tu ne devrais pas" > nous écoutons mais en niant ce que notre interlocuteur nous raconte et en lui proposant d'autres sentiments ou versions de son histoire.

4 "Laisse-moi te raconter" : cela se produit quand, sur la base de ce qui est nous est raconté, nous racontons une histoire similaire puisée dans notre cadre de référence. Les fameux "Ah mais ne t'inquiète pas, ça m'est déjà arrivé et il n'y a pas eu de problème". Cela vous parle ? ;)

5 "Dis m'en plus" : le niveau d'écoute est bon, nous cherchons à comprendre ce qui se passe pour l'autre. Il se sent accueilli, la communication est possible, la relation est existante.

6 "Ce que j'entends de tes propos" : nous sommes en mesure de reformuler et montrer ce que nous avons compris de la situation. Un vrai Graal !

Bien communiquer au travail : gérer son stress

Sous stress, nous perdons tous une bonne partie de nos compétences. Pour bien communiquer au travail, il est essentiel de savoir gérer son stress et apaiser ses émotions.

Grâce aux neurosciences, des relations ont été établies entre nos pensées et nos émotions, et notre physiologie. Bien que nous ne soyons que rarement confrontés à des dangers existentiels, nous devons faire face au travail à de nombreuses situations et interactions et notre corps ne fait pas la différence : il se croit en danger. C’est pourquoi les réactions de survie vont se manifester, comme vous l’avez sûrement déjà vécu, lorsque vous êtes coincés dans une réunion sans fin, submergé de travail ou inquiet à propos d'un dossier.

Lorsque votre cerveau estime qu’il est en danger, il va activer du stress pour que vous réagissiez. Apprendre à gérer son stress, par la méditation entre autres exemples, permettra la réduction du stress, une meilleure clarté d’esprit ainsi qu'une meilleure communication avec les autres.

Bien communiquer au travail : la question de l'intention

On se pose souvent la question de bien communiquer au travail avant même de se demander pourquoi on veut une bonne communication. Surgit ici la question de l'intention : avec quelle intention disons-nous ce que nous disons ? Avant même d'aller embarquer l'autre dans notre monde, il s'agit de faire le point avec nous-mêmes.

Pour cela, je vous propose d'aller voir un vieil ami à nous tous, #Socrate. Il a une histoire à nous raconter.

Un jour, quelqu'un vint voir Socrate et lui dit :
- Ecoute Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s'est conduit.
- Arrête ! Interrompit l'homme sage. As tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?
- Trois tamis ? dit l'autre, empli d'étonnement.
- Oui, mon bon ami : trois tamis. Examinons si ce que tu a as à me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est de celui de la Vérité. As tu contrôlé si ce que tu as à me dire est vrai ?
- Non; je l'ai entendu raconter, et ...
- Bien, bien. Mais assurément, tu l'as fait passer à travers le deuxième tamis. C'est celui de la Bonté. Ce que tu veux me dire, si ce n'est pas tout à fait vrai, est-ce au moins quelque chose de bon ?
Hésitant, l'autre répondit : non, ce n'est pas quelque chose de bon, au contraire ...
- Hum, dit le Sage, essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s'il est utile de me raconter ce que tu as à me dire ...
- Utile ? Pas précisément.
- Eh bien, dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n'est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi, je te conseille de l'oublier ...

Cela vaut aussi bien pour ce que nous disons que pour ce que nous entendons.

Bien communiquer au travail : la question du moment

Quand il s'agit de communiquer, tout moment n'est pas le bienvenu et encore moins, s'il s'agit de résoudre un conflit ou émettre une demande. L'objectif, le préalable à une bonne écoute est de choisir ou décider ensemble d'un moment opportun.

Assurez-vous que votre interlocuteur est d'accord pour vous traitiez ce point à ce moment précis ou demandez-lui quand serait le meilleur moment pour lui.

Bien communiquer au travail passe par là : c'est simple mais néanmoins pas évident !

Bien communiquer ne se limite pas au travail

Les compétences liées à la communication prennent toute leur ampleur dans votre environnement de travail mais ne s'y limitent pas. Entraînez-vous chez vous, avec votre conjoint.e, vos enfants, votre famille, vos amis... en vous autorisant à être vous-même, sans condition !

Que pensez-vous de votre degré d'écoute ? Pourquoi voulez-vous bien communiquer au travail ? Avez-vous appris à gérer votre stress ? Pour aller plus loin et évaluer ces points, vous pouvez me contacter ici.