Le constat est là : je veux changer de métier mais je ne sais pas comment faire pour entamer ma reconversion professionnelle. Ni par où commencer. Cette phrase résonne ? C’est bien le plus difficile : par quoi commencer pour se reconvertir quand on n’a pas d’idée ? Car tout le monde n’a pas une vocation clairement définie. Si vous êtes dans ce cas et ne savez pas par quel bout prendre le problème, je vous conseille de démarrer votre réflexion par ces 3 conseils :

1 Dressez l’état des lieux de votre situation actuelle

En effet, vous ne pourrez pas savoir vers où aller si vous n’êtes pas au clair avec votre situation présente. Donc pour commencer à envisager votre reconversion professionnelle, prenez un temps de pause, asseyez-vous dans un endroit calme et inspirant, et décrivez votre situation actuelle.

Qu’est-ce qui ne vous convient plus exactement ? Qu’est-ce que vous ne voulez plus ? Écrivez donc la liste de ce que vous n’aimez plus : le contenu du travail, les tâches que vous réalisez, l’ambiance au bureau, les collègues, la hiérarchie… A moins qu’il ne s’agisse des conditions de travail ou de votre environnement.

Essayez en tous les cas de décrire le plus précisément possible ce que vous ne voulez plus retrouver dans le futur. Souvent, faire ce premier point est vraiment aidant car à force de dire qu’on en a marre, qu’on en a assez, on est dans des généralités, dans une forme de rumination intérieure et on n’est plus vraiment dans le concret. Donc la première action que je vous conseille pour amorcer votre reconversion professionnelle est de dresser ce constat. Cela vous permettra de prendre de la distance et d’identifier des critères précis pour votre futur job.

2 Réfléchir à la situation idéale : que voudriez-vous à la place ?

Que voulez-vous dans le futur ? A quoi ça ressemblerait ? Imaginez-vous exercer un métier dans lequel vous vous éclateriez, un métier qui vous ferait vibrer, ça se passerait comment ?

Fermez les yeux un instant. Vous feriez quoi ? Combien d’heures par semaine ? Est-ce que vous seriez à votre compte ? Plus d’autonomie, un travail à temps choisi, peut-être à la maison… A quoi ressemblerait votre environnement de travail ? Vous aimeriez travailler en intérieur, en extérieur, vous déplacer souvent ?

Chacun a des critères uniques concernant la situation qu'il a envie d'atteindre. Si vous avez du mal à les définir, reprenez la liste de l'étape 1. Vous avez défini les critères de ce que vous ne voulez plus, donc une liste établie à la négative. Dans cette deuxième étape de réflexion sur votre reconversion professionnelle, passez à l'affirmative. Concrètement, cela revient à prendre le contraire de ce que vous ne voulez plus.

Par exemple, vous avez réalisé que vous ne voulez plus d'open space, de management directif et de réunions interminables calées à 18h00. Quelle serait la situation inverse ? Une des possibilités serait un travail en mode indépendant, dans un bureau privé. Une autre serait d'évoluer dans une structure plus petite, type PME, avec un management de type participatif.

Essayez donc de vous projeter dans la manière dont vous aimeriez mener votre activité et dresser votre nouvelles liste de critères positifs.

3 Explorez le monde qui vous entoure

Troisième conseil pour amorcer votre reconversion professionnelle, il s’agit de faire appel à votre curiosité : ouvrez grand les yeux et les oreilles et explorez le monde qui vous entoure pour passer en mode créatif. Ça peut être via la télé, les infos, la presse, internet, autour de vous… Regardez tout ce qui se fait avec un esprit ouvert et notez chaque fois que vous êtes inspiré par quelque chose ou par quelqu’un.

Ce peut être un métier, une personne, un centre d’intérêt, un loisir, un environnement, une cause etc. Il y a plein de témoignages de gens qui font quelque chose qui se rapproche de ce que vous voudriez faire et qui peuvent vous guider dans votre processus de reconversion professionnelle.

Donc chaque fois que quelque chose vous attire, notez-le sur une feuille à part ou sur un carnet. Recensez ce que j'appelle vos « ingrédients du succès ». C’est à partir de ces ingrédients-là que le projet idéal va apparaître. Une fois transposé dans votre contexte particulier, vous aurez identifié votre projet !

Seule difficulté dans cette phase : explorer ce qui vous entoure avec un esprit le plus ouvert possible, gage de la créativité nécessaire pour amorcer votre reconversion professionnelle.

A vos carnets !

Si vous voulez visionner la version vidéo de l’article, c’est ici