Depuis quelques années, il existe un véritable engouement pour les métiers du Bien-Être.

Massage bien-être, aromathérapie, art-thérapie, yoga, esthétique, sophrologie, naturopathie, réflexologie, médecine chinoise, bioénergie, taï chi, art martiaux, spas…

Il ne s’agit pas d’une simple mode, mais d’un vrai phénomène de fond : le monde du travail marche sur la tête, et nombre d’entre nous, lassés par le stress, la pression, l’ennui, la routine, l’automatisation, le management par objectifs ou la recherche de profit au détriment des personnes, émettent le souhait de quitter ce monde de fou pour se réorienter vers les métiers du Bien Être. L’idée, c’est de contribuer différemment au monde, de se recentrer sur soi et sur les autres, afin d’apporter un peu d’harmonie et de sérénité dans un monde du travail qui souffre.

Cet engouement vers les métiers du Bien-Être est donc indéniable, et accompagnant tous les jours des projets de bifurcation professionnelle, nous l’observons au quotidien. Cet engouement est tel qu’à en croire les organismes qui forment à ces métiers ou les sites spécialisés, le secteur du Bien-Être est en plein boom et représente une manne d’emplois considérable.

Malheureusement, la réalité du marché n’est pas aussi rose : on ne compte plus les jeunes ostéopathes qui n’arrivent pas à se construire une clientèle dans un marché saturé, les naturopathes peinant à convaincre seulement 2 ou 3 clients par mois, les praticiens en massage bien-être devant prendre un job alimentaire en complément de leur activité, etc…

Alors, comment faire pour vivre des métiers du bien-être ?

Je vous rassure, c’est possible, et nous allons faire le point ensemble dans cet article !

Métiers du Bien-Être : vivre de sa passion avant tout !

Les professionnels qui ont décidé de vivre des métiers du bien-être sont des passionnés avant tout. Leur action n’est certainement pas guidée par les gains financiers. Bien au contraire, la notion d’argent est bien souvent perçue comme contraire aux valeurs qu’ils souhaitent véhiculer à travers leur métier. Ils souhaitent se concentrer sur l’Autre et sur leur Art, en perfectionnant leurs techniques de travail. Ce sont des personnes humanistes, généreuses, passionnantes et non-intéressées. Elles ont des valeurs, des convictions fortes et ne veulent pas distinguer vie professionnelle et vie personnelle : elles ont compris que ces deux vies doivent se réconcilier et faire un Tout cohérent pour atteindre un état de sérénité et de plénitude, trouver du sens et enfin avoir la sensation d’être à sa place…

Praticien Bien-Être, salariat et Profession Libérale

Vous pouvez vivre des métiers du bien-être en tant que salarié dans un institut dédié. Le gros avantage, c’est que vous pouvez vous concentrer sur votre art et votre expertise, sans se soucier de trouver vos clients. Mais pour certains d’entre vous, le fait de travailler en tant que salarié ne sera pas forcément compatible avec la vision que vous avez de votre travail ou avec l’équilibre général que vous souhaitez construire. En effet, on peut rapidement se dégoûter dans certains centres où l’on observe que même le bien-être peut s’industrialiser et répondre à des logiques de rentabilité. Ce sera d’autant plus vrai si vous êtes dans une démarche de reconversion : je suis prêt à parier que vous ne souhaiterez pas retrouver dans votre nouveau métier les travers qui vous ont fait fuir le précédent.

Alors, vous étudierez l’opportunité de créer votre propre activité, à votre rythme, à votre image, en devenant praticien indépendant, à domicile ou en cabinet. De fait, vous deviendrez alors un professionnel du bien-être exerçant en libéral.

Mais contrairement à des activités historiques bien connues et recherchées comme les dentistes, les kinésithérapeutes ou les médecins, il serait faux de penser qu’il suffit de s’installer pignon sur rue et de faire du bon travail pour que le bouche-à-oreille fonctionne et que votre clientèle se construise d’elle-même. Ce fut peut-être vrai il y a une ou deux décennies, mais de nos jours, cela ne suffira pas pour vivre décemment d’une activité de bien-être.

Pour vivre de votre métier : devenez entrepreneur du Bien-Être !

Le secret pour réussir à vivre des métiers du bien-être, c’est de réussir à concilier les valeurs portées par votre activité avec une posture d’entrepreneur. En effet, on observe souvent un sentiment d’incohérence, de non-compatibilité, entre le monde du bien-être et celui de l’entrepreneuriat. Comme s’il était impossible de faire cohabiter activité de bien-être et revenu intéressant, ou de penser ensemble harmonie et rentabilité, sérénité et chiffre d’affaires, soin de l’autre et retour sur investissement, soin de soi et travail, don de soi et stratégie marketing, respect de l’autre et prospection client….

Pour réussir à construire, développer et stabiliser une activité de bien-être, que ce soit dans les massages ou la naturopathie, dans le yoga ou l’accompagnement, ou autre, il est intéressant de s’essayer à changer de paradigme afin de ne plus voir l’entrepreneuriat comme un ensemble de gros mots au service d’un capitalisme destructeur, mais comme le moyen le plus efficace de vous permettre de vivre de votre activité.

Gagner de l’argent et penser stratégie commerciale n’est absolument pas mauvais en soi. Évitons de généraliser les abus commis par certains et rappelons-nous qu’une activité professionnelle ne peut être durable que si elle est rentable. A l’origine, l’argent n’est qu’un vecteur d’échange et de valorisation. Vous apportez de la valeur à quelqu’un, qui vous rétribue justement en retour, ce qui vous permettra de rétribuer quelqu’un d’autre, pour un apport de valeur d’un autre type… Et ainsi fonctionne la société des Hommes…

L’entrepreneuriat doit donc être à votre service. Grâce à lui, vous pourrez apporter votre savoir-faire au plus grand nombre -et c’est bien votre mission- et grâce à lui, vous pourrez vivre sereinement de votre activité et donc continuer à exercer sur le long terme, ce qui est également votre objectif.

Développement durable et Théorie du Hérisson

Vous l’aurez compris, pour vivre de n’importe quel métier du bien-être en profession libérale, l’idée est de rentrer dans la peau d’un entrepreneur, d’un chef d’entreprise, même si votre entreprise ne concerne qu’une seule personne, vous-même.

J’insiste, il n’y a aucun non-sens à vouloir concilier bien-être et entrepreneuriat. Le concept de Développement Durable vous parle ? Saviez-vous que l’on définit justement une activité comme « Durable » lorsqu’elle est socialement juste, écologiquement propre et… économiquement viable ?

Saviez-vous que la Théorie du Hérisson définit le job idéal comme satisfaisant trois critères : la pleine mobilisation de ses compétences, le sentiment de plaisir dans l’action et…. La sécurité financière ?

J’espère que l’on est donc maintenant parfaitement en phase : le sujet de la rentabilité et de la viabilité financière n’est absolument pas tabou, c’est même la clé de la réflexion qui vous permettra de vivre de votre métier dans le secteur du Bien-Être.

Si vous êtes OK avec ce principe, je vous propose de poursuivre votre lecture.

Pour vivre des métiers du Bien-Être, pensons « stratégie entrepreneuriale » !

Maintenant que nous sommes d’accord sur l’état d’esprit, approfondissons la thématique. On a vu que pour réussir à vivre de son métier dans le secteur du bien-être, il fallait devenir entrepreneur : mais qu’est-ce que ça veut bien vouloir dire ?

Première étape fondamentale, partons à la recherche de vos clients cibles, ou de vos Clients Idéaux : qui sont-ils précisément ? Que vivent-ils ? Que cherchent-ils ? Comment pourriez-vous les décrire ? Essayez de dégager des groupes types, et même d’en personnifier un représentant-type, un porte-parole du groupe en quelque sorte. Plus vous saurez décrire votre Client Idéal, plus vous saurez vous adresser à lui et le convaincre.

Deuxième étape, partons à la recherche de vous-même et structurons votre offre. Définissons une Identité qui vous ressemble ET qui parle à vos Clients Idéaux définis plus haut. Au-delà de cette Identité, formalisons ce que nous appelons la « Proposition de Valeur » : c’est-à-dire la promesse de bien-être que vous voulez offrir à vos clients. Puis définissons votre offre : vos prestations, vos tarifs, en intégrant vos coûts (matériel, frais, cotisations sociales, local, etc…), la marge que vous souhaitez dégager de votre activité, votre revenu cible et surtout, le prix psychologique attribué à votre Proposition de Valeur par vos Clients Idéaux.

Ceci étant fait, la troisième étape consistera à réfléchir à une Stratégie Commerciale : là aussi, ce n’est pas un gros mot, cela peut vous ressembler, et ce n’est pas forcément agressif. Demandez-vous simplement comment vous allez aller à la rencontre de vos Clients Idéaux. Comment allez-vous vous manifester à eux, susciter leur intérêt ? Et in fine, comment allez-vous les convaincre de vous acheter une prestation ? Soit directement, soit en passant par des prescripteurs…

Enfin, une fois cette Stratégie établie, viendra l’épreuve du feu, le nerf de la guerre : le moment d’aller appliquer sur le terrain votre stratégie et de vous confronter aux réalités, en étant lucide et agile, pour être capable de se remettre en question et de changer sa Stratégie si les résultats espérés ne sont pas au rendez-vous.

Là est la clé de votre stabilité professionnelle dans l’activité passion liée au Bien-Être que vous avez choisie.

Si vous n’arrivez pas à mettre en place ces actions seuls, ou si vous souhaitez un soutien efficace afin de ne pas vous perdre en route, vous savez que l’équipe Cap Cohérence est à votre disposition : nous sommes spécialistes de l’épanouissement au travail et de l’entrepreneuriat.

Réconcilier plaisir au travail, valeurs humanistes et pérennité financière, c’est justement notre métier.

Pour ce faire, vous pouvez par exemple profiter de notre atelier en ligne « Micro-Entrepreneur : maîtriser et réussir son lancement ». Nous y livrons les bases en gestion et marketing pour réussir à vivre de votre activité.

A noter, si vous vous lancez dans les professions liées au massage bien-être, vous pourrez bénéficier d'un petit livret complémentaire à cet atelier e-learning, dans lequel je présente quelques spécificités à ce métiers : code NAF et démarches spécifiques, exemples de rémunération et chiffres clés du secteur, exemples de stratégies marketing, assurance de responsabilité civile, fiche de décharge, etc... ce livret a été co-construit dans le cadre d'un partenariat avec plusieurs écoles de massage. Vous n'aurez qu'à demander !!!

Pour un accompagnement plus personnalisé et plus approfondi, vous pouvez bénéficier de la bienveillance et de l’expertise de nos consultants en entrepreneuriat qui vous proposeront un accompagnement sur-mesure, en fonction de vous, de votre personnalité, de votre projet, de votre marché, de vos besoins.

Vous avez la passion, vous avez l’énergie, vous avez le savoir-faire. Apprenez les rudiments de l’entrepreneuriat et faites décoller votre activité, pour votre plus grand bonheur et celui de vos futurs clients dont j’espère faire partie !